Repas romains au Café des Champs libres

Une nouvelle fois, le Café des Champs Libres de Rennes s’est invité au Printemps de l ‘Antiquité en Bretagne et, pour le bonheur des adeptes des « Déjeuners antiques », a proposé des menus « Rome antique » à cette occasion, le jeudi, jour du dieu Jupiter tout puissant (Jovis dies).

Merci à toute l’équipe du Café des Champs Libres d’avoir su si bien éveiller nos papilles à d’originales saveurs !

Pour prendre connaissance des menus proposés, ouvrez le document suivant: repas romains

Conférence sur le thème du concours 2014

Dans le cadre de la préparation au concours de l’ARELA Bretagne qui aura lieu le 25 mars prochain sur le thème « Magie, charmes et sortilèges dans l’Antiquité », aura lieu une conférence proposée par Dominique Frère, professeur à l’UBS, le jeudi 12 décembre, de 10h30 à 11h30, à la faculté V. Ségalen de Brest, à destination des scolaires, collégiens et lycéens. En voici un résumé:

Abracadabra ! Ce mot étrange apparaît pour la première fois au IIIe siècle après Jésus-Christ  et deviendra dans notre imaginaire la formule magique par excellence. Peu importe son origine et sa signification puisque la seule chose qui compte c’est sa puissance d’incantation magique. Celui ou celle qui le prononce, magicien ou sorcier, peut influer sur le destin, changer le cours de la réalité et par exemple forcer une fièvre mortelle à quitter le corps d’un malade. L’imaginaire antique est peuplé de  créatures étranges qui ont l’aspect de nos modernes loups garous, zombies et fantômes, magiciens et sorcières. Ces dernières avaient le pouvoir de transformer les hommes en animaux, de les rajeunir, de se transformer en vieille femme pour mieux tromper leur entourage. Mais le pouvoir que l’on reconnaît aux magiciens et aux sorciers est tel qu’ils peuvent éteindre les étoiles, changer la nuit en jour, faire tomber la lune, liquéfier les montagnes, détourner les cours des fleuves… Agissant souvent en marge de la cité, dans les lieux liés à la mort (champ de bataille, amphithéâtre, cimetière), ils sont initiés aux mystères du monde invisible et connaissent les secrets de la nature, sachant utiliser le pouvoir des plantes, observant le mouvement secret des cieux et celui de cet œil humide et inquiétant qu’est la lune. Textes, inscriptions, images et objets archéologiques seront convoqués pour approcher la réalité sensible de ce que fut la magie dans l’antiquité grecque et romaine.

Le tarif de l’intervention correspondra aux frais de transport du conférencier (70 Euros maximum, à confirmer) et devra être partagé par les établissements des élèves participant à la conférence.

Pour toute information complémentaire, contacter: Christine Colin